Aménager un local commercial, comment faire ?

interior of brand new fashion clothes store
Votre avis compte ! Merci - (1 vote)

Vous venez de vous installer dans de nouveaux locaux professionnels ? Vous voulez faire des travaux d’aménagement ou de rénovation ? Sachez qu’il existe à présent des solutions d’optimisation de l’espace disponible pour la création de bureaux ou pour moderniser ses locaux. Afin de vous aider à concrétiser votre projet, vous pouvez faire confiance à l’expertise et au savoir-faire d’un architecte clef en main.

Au programme de cet article

Les normes et réglementations à ne pas négliger !

Votre architecte constructeur sera d’une aide précieuse dans la gestion administrative de  votre projet d’aménagement de local commercial.

1/ La mise aux normes

Le professionnel qui entreprend des travaux d’aménagement ou de rénovation pour moderniser les locaux existants qu’il vient d’investir pour y installer son activité s’imagine souvent être exonéré de toute obligation normative et réglementaire sous prétexte que le local bénéficiait déjà d’une affectation commerciale.

Ce sentiment est à l’origine de beaucoup de déconvenues de professionnels qui, une fois leurs travaux terminés, apprennent dans le cadre d’une commission de sécurité que leurs nouveaux locaux ne répondent pas aux normes actuelles et qu’ils ne pourront pas recevoir l’avis favorable nécessaire à leur ouverture au public, avec toutes les conséquences financières que cette mauvaise nouvelle implique.

2/ Les normes d’hier ne sont pas celles d’aujourd’hui !

Rappelons que les locaux commerciaux sont soumis à la réglementation ERP (Etablissement Recevant du Public) qui se décompose par catégorie d’affection et de capacité. Un calcul d’effectif théorique peut varier du simple au triple si le local concerné bénéficie ou non du statut d’établissement à faible fréquentation. Cette classification peut parfois suffire aux pompiers pour demander des mesures de compensation, notamment en ce qui concerne les équipements de sécurité.

3/ Les normes d’hier ne sont pas celles d’aujourd’hui !

Rappelons que les locaux commerciaux sont soumis à la réglementation ERP (Etablissement Recevant du Public) qui se décompose par catégorie d’affection et de capacité. Un calcul d’effectif théorique peut varier du simple au triple si le local concerné bénéficie ou non du statut d’établissement à faible fréquentation. Cette classification peut parfois suffire aux pompiers pour demander des mesures de compensation, notamment en ce qui concerne les équipements de sécurité.

4/ La négligence des uns peut engager la responsabilité des autres

S’il fut un temps où le développement économique d’un territoire primait sur l’exécution scrupuleuse des normes de sécurité, cette ère est désormais révolue. La plupart des lois régissant les ERP visent désormais à déléguer la responsabilité de la conformité à l’occupant. Et en cas de problèmes graves, des sanctions pénales sont prévues. Le cas le plus fréquemment rencontré est l’absence d’isolement coupe-feu des tiers, notamment dans les commerces de centre-ville qui ne sont pas équipés d’un plafond coupe-feu et peuvent donc propager un incendie dans les étages supérieurs où ont souvent été aménagés des logements. Mieux vaut donc s’entourer des conseils avisés d’un professionnel qualifié et assuré.

5/ L’accessibilité PMR (Personnes à Mobilité Réduite) est l’affaire de tous

A l’heure où la plupart des communes ont entrepris d’importants travaux de mise aux normes d’accessibilité PMR des centres urbains sous l’impulsion des Ad’AP (Agendas D’Accessibilité Programmée), les contraintes physiques et financières ne peuvent plus servir d’excuses au report de ces travaux d’accessibilité. Tant qu’un local est exploité en l’état, les pouvoirs publics observent une tolérance d’usage vis-à-vis de l’occupant. Mais lorsqu’un nouvel exploitant investit les lieux, il est systématiquement sommé de mettre le local aux normes. Et lorsqu’un dénivelé important sépare le local du niveau de la rue, mieux vaut recourir à l’architecte, surtout si ces contraintes sont soumises à l’avis de l’ABF (Architecte des Bâtiments de France).

Quelles sont les priorités pour des travaux d'aménagement ou de rénovation d'un local commercial ?

Le local commercial est généralement destiné à recevoir du public. Il s’agit souvent d’une boutique ou d’une enseigne commerciale. Dans la majorité des cas, il est nécessaire d’adapter les locaux à son activité et de réaliser des travaux de mise aux normes. En ce qui concerne les murs, le sol ou les plafonds, des solutions d’aménagement existent pour assurer la rénovation d’un local avec changement d’usage. Lors de la création de bureaux dans un local existant, il est souvent important de moderniser les lieux afin qu’ils prennent l’aspect de nouveaux locaux professionnels.

Les différents travaux à entreprendre pour l'intérieur et l'extérieur de son local commercial

Façade avant travaux
Façade après travaux

D’une manière générale, le local commercial doit être un endroit où les clients se sentent bien. Depuis la porte d’entrée jusqu’au fond du magasin, le client doit être attiré par les marchandises, sans forcément négliger l’aspect extérieur de l’enseigne. Les travaux servent à donner vie au local grâce à une décoration soignée. Si le local concerne la vente de produits alimentaires, il doit disposer d’une hygiène irréprochable et d’une excellente qualité d’éclairage. L’aspect extérieur du local doit être attrayant pour que les clients soient immédiatement séduits par votre enseigne.

D’une manière générale, le local commercial doit être un endroit où les clients se sentent bien. Depuis la porte d’entrée jusqu’au fond du magasin, le client doit être attiré par les marchandises, sans forcément négliger l’aspect extérieur de l’enseigne. Les travaux servent à donner vie au local grâce à une décoration soignée. Si le local concerne la vente de produits alimentaires, il doit disposer d’une hygiène irréprochable et d’une excellente qualité d’éclairage. L’aspect extérieur du local doit être attrayant pour que les clients soient immédiatement séduits par votre enseigne.

Confier l'aménagement d'un local commercial à un professionnel

Avec une réglementation à respecter pour les travaux d’aménagement ou de rénovation visant à moderniser ses locaux, il est préférable de se fier aux compétences d’un professionnel. Idéalement, le recours à un architecte clef en main comme nous le proposons chez Neopacio est la solution le plus pertinente car elle est assortie de notre expertise en rénovation d’un local avec changement d’usage. Vous voulez réussir votre aménagement ? Nous réaliserons la proposition d’un projet personnalisé à moindre coût. Sachez que Neopacio s’occupe de toutes les démarches administratives avec la création d’une maquette numérique. L’objectif de confier la création de bureaux et l’optimisation de l’espace à un professionnel est d’avoir une prestation de qualité et un délai de réalisation précis. Pour votre local commercial, l’expert se charge de la mise aux normes des murs, du sol et des plafonds.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp