Réhabilitation bureaux et logements

Réhabilitation d'une trésorerie en Bureaux et logements - ALTANEO

Ce projet de réhabilitation bureaux et logements, entrepris par un promoteur privé, visait à transformer une ancienne Trésorerie municipale en un ensemble de bureaux et de logements.t

Réhabilitation bureaux en logements

Situé au cœur du centre historique, à proximité immédiate de l’Hôtel de Ville classé, ce bâtiment d’inspiration Art Déco s’inscrit dans la typologie des édifices à pignons flamands, symétriques, hauts et étroits. Les travaux portaient essentiellement sur des aménagements intérieurs, du cloisonnement et de l’amélioration de la performance énergétique.

Réhabiliter sans modifier le bâtiment

La construction, implantée en bordure de voie publique, ne laisse apparaître que sa façade principale depuis l’espace public. A l’exception d’une petite cour, la totalité de la parcelle est construite en limite de propriété. Les façades sont percées par de grandes baies en hauteur qui donnent sur des balcons. Le relief qui faisait défaut à cette façade lui a été redonné grâce à un ravalement. Le Ministère des Finances avait entrepris des modifications de l’édifice au fil du temps et de l’évolution de ses besoins. 

Les menuiseries d’origine de la façade principale avaient déjà été remplacées par des menuiseries en bois à double vitrage. Ces dernières ont été remplacées par des menuiseries en aluminium laqué à rupture de pont thermique dans la teinte « Bleu Picard ». Leur forme reprend le rythme des ouvertures existantes : deux ouvrants à la française surmontés d’une imposte fixe recoupée.

Les menuiseries d’origine de la façade principale avaient déjà été remplacées par des menuiseries en bois à double vitrage. Ces dernières ont été remplacées par des menuiseries en aluminium laqué à rupture de pont thermique dans la teinte « Bleu Picard ». Leur forme reprend le rythme des ouvertures existantes : deux ouvrants à la française surmontés d’une imposte fixe recoupée.

Au sommet de la couverture, les tabatières ont été remplacées par des châssis de toit de dimension équivalente. Une ancienne verrière condamnée a été définitivement déposée et l’intégralité de la couverture a été révisée à l’aide de zinguerie pré-patinée et d’ardoises naturelles.
Les couvertures en tôles de fibrociment destinées à pallier aux problèmes d’infiltration des terrasses en partie arrière ont également été déposées. Ces terrasses ont reçu une nouvelle étanchéité sur laquelle a été posé un platelage bois permettant de les rendre en partie accessibles.

Le bâtiment n’était accessible que par sa façade principale. Au centre, un ensemble de grille permettait d’accéder à un porche couvert par lequel le visiteur gravissait la différence de niveau de près de 90cm qui le séparait de la rue. Dans ce projet de réhabilitation bureaux et logements, nous avons intégrer un élévateur permettant aux personnes à mobilité réduite de franchir la différence de niveau sans effort. La cage d’ascenseur existante a été intégralement déposée au profit de l’édification d’une nouvelle cage d’ascenseur dont l’édicule extérieur a été traité en bardage zinc. L’aménagement d’un duplex en partie haute de l’édifice a permis de limiter l’impact visuel de ce nouvel ascenseur par rapport à la configuration existante.

Les grilles et les anciennes portes ont été décapées et repeintes, en bleu pastel, dans un souci d’harmonie avec la teinte des menuiseries créées.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp