Comment construire une maison avec un architecte ?

Woman in summer hat holding small house model outdoor. Defocused green nature scene in background. Real estate, mortgage, eco or country house concept

Vous envisagez de construire la maison de vos rêves ? Solliciter les services d’un architecte est une excellente option qui offre de nombreux avantages. Outre un accompagnement personnalisé, l’architecte dispose de connaissances techniques avérées pour construire une maison unique à votre image. Quelques étapes sont à respecter lorsque vous décidez de travailler avec ce professionnel.

Au programme de cet article

Le site : un choix important

La réussite d’un projet passe d’abord par les potentialités du site. Certains lieux se prêteront davantage que d’autres à votre projet idéal.

L’architecte peut également vous accompagner en amont de votre projet dans le choix de votre terrain, à travers l’analyse de différents critères.

1/ Le paysage

Si le terrain offre des vues intéressantes sur le paysage, l’architecte pourra en tirer parti pour les intégrer à votre projet. Idéalement, où que vous soyez, votre maison doit pouvoir votre offrir une vue sur un morceau de campagne, de mer ou de montagne.

2/ L’orientation

Les orientations Sud et Ouest sont à privilégier pour les espaces de vie qui profiteront du meilleur ensoleillement. L’orientation Est est à réserver aux espaces de nuit qui pourront bénéficier des premières lueurs du jour. Les pièces « servantes » et pièces d’eau peuvent occuper les espaces moins favorablement orientés, au nord, puisqu’ils nécessitent moins d’ouvertures. Ces principes seront plus difficiles à respecter pour les terrains en bande étroite ne permettant pas une implantation dans la longueur au sud. Le risque est de ne pas pouvoir satisfaire aux exigences des règlementations thermiques en vigueur et donc d’être contraint à des dispositions de compensation pouvant engendrer des surcoûts.

3/ Les accès

La situation idéale reste un terrain offrant une grande largeur d’Est en Ouest, accessible depuis la rue qui le borde au nord et bénéficiant d’une vue dégagée sur sa façade Sud favorablement orientée. Peu de terrains réunissent tous ces critères. L’architecte est donc souvent contraint d’organiser le projet pour s’adapter à un cas particulier.

4/ Les règlements locaux d’urbanisme

Chaque commune, communauté de communes, communauté d’agglomération ou métropole est souvent dotée d’un plan local d’urbanisme qui définit les règles que doivent suivre le projet de construction en fonction de sa situation : implantation, forme, matériaux, couleurs… La consultation de ces règlements est donc impérative pour savoir si le projet sera soumis à contraintes restrictives ou, au contraire, s’il offrira une grande liberté d’expression.

5/ La topographie

Un projet avec un dénivelé important nécessitera forcément d’importants mouvements de terre qui auront des répercussions sur le coût du projet. Mieux vaut donc privilégier les terrains qui offriront naturellement une assise sans dénivelé pour implanter la construction.

6/ La nature du sol

Cette contrainte est la plus difficile à déterminer. Elle nécessite de s’appuyer sur des connaissances historiques du terrain. Il est souvent nécessaire de s’appuyer sur des acteurs locaux de la construction et des résidents avoisinants ayant réalisé des projets équivalents dans le secteur pour obtenir des indications sur la nature du sol. Dans le doute, il est souvent préférable d’inclure au compromis de vente une clause suspensive sur ce point et d’entreprendre des études géotechniques. Le recours à des fondations profondes peut impacter le coût du gros œuvre de plus de 30% par rapport à des fondations superficielles. Mieux vaut donc savoir à quoi s’attendre.

Définir la maison et étudier sa faisabilité

Tout commence par un échange avec l’architecte que vous avez choisi. Dans cette première étape, vous allez lui faire part de la vision de votre projet et de tout ce qu’il doit savoir pour le concrétiser. Il peut s’agir d’une maison traditionnelle ou moderne, d’une maison en bois, d’une maison de plain-pied… L’architecte sera en mesure de vous recommander les bonnes entreprises capables de construire votre futur logement.

La phase d’étude comporte plusieurs étapes de travail :

  • les esquisses : pour vous donner un avant-goût de votre future maison et d’avoir une idée de son prix ;
  • les études d’avant-projet : pour préciser la conception générale et les démarches à entreprendre (permis de construire…) ;
  • les études de projet : pour approfondir les choix techniques et décrire les travaux.

Établir le contrat avec l'architecte

En tant que maître d’ouvrage, vous allez signer des contrats de travaux établis par l’architecte. Ce dernier va procéder à la rédaction des ordres de service en accordant une attention particulière à la date de livraison, aux pénalités éventuelles (retard, non-respect des consignes de sécurité…), aux prescriptions de travaux, aux travaux de raccordement…

Pour ce type de projet, deux modes de rémunération de l’architecte sont possibles : le forfait et le pourcentage.

  • Le forfait : le montant des honoraires devrait être fixé forfaitairement avant que l’architecte n’exécute sa mission. La rémunération au forfait est adaptée si votre projet est assez clair et précis dès le départ.
  • Le pourcentage : un pourcentage du coût des travaux est défini avant le lancement du projet. Il varie selon l’ampleur de votre projet et sa complexité.

Avant que les travaux démarrent, prenez vos précautions en souscrivant à une assurance dommages-ouvrage. Grâce à cette assurance, la réparation des malfaçons dans le cadre de la garantie décennale est assurée de façon immédiate avant de déterminer la responsabilité du sinistre.

Lancer la construction de la maison

Après l’ouverture de votre chantier, c’est votre architecte qui va assurer la direction des travaux à votre place suivant l’engagement conclu. En plus de diriger le chantier, il contrôle le bon déroulement des travaux sur le terrain et vous informe régulièrement de sa progression.

Selon votre disponibilité, vous pouvez participer de temps en temps aux réunions de chantier. Comme l’architecte est votre unique interlocuteur jusqu’à la livraison de la maison, faites-lui part de vos demandes ou de vos remarques.

Pourquoi faire appel à Neopacio, un architecte constructeur clé en main ?

Bénéficier d’un accompagnement sur-mesure, c’est le principal avantage de confier un projet de construction à Neopacio. Pour chaque projet dans la région parisienne et ses environs, la société Neopacio propose une solution personnalisée et adaptée à vos objectifs.

L’équipe vous garantit des travaux selon ce qui a été convenu, sans retards de livraison et sans mauvaises surprises. En cas de souci, elle s’engage à vous trouver une solution rapidement.

Pour concevoir votre projet, l’architecte réalise une maquette numérique. De cette manière, vous aurez un aperçu précis de votre futur logement. Travaillant pour des particuliers et des professionnels, il s’engage à livrer son travail dans le délai imparti en vous donnant une estimation précise du coût global nécessaire pour finaliser votre projet. Neopacio se charge également d’entreprendre pour vous l’ensemble des démarches administratives.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp